Les régimes des groupes sanguin

Ce régime fut inventé par l’Américain James D’Adamo, un naturopathe, dans les années 50. D’Adamo remarqua que différentes personnes réagissaient différemment aux régimes.

Se basant sur l’idée que le sang est le principal vecteur des aliments dans le corps, D’Adamo formula une théorie originale. Selon lui, tous les types d’aliments ne sont pas convenables pour tout le monde. Le régime d’Adamo préconise que certains aliments doivent être spécifiquement consommés selon si l’on est du groupe sanguin O, A, B ou AB.

D’Adamo relie les groupes sanguins au développement de l’espèce humaine. Ainsi, le groupe O est le plus ancien, étant apparu avec les chasseurs et cueilleurs. Ainsi, les personnes avec un groupe sanguin O devraient manger beaucoup de protéines animalières. Les gens du groupe A proviennent de la période de la découverte de l’agriculture. Un régime végétarien est donc convenable pour eux. Les gens du groupe B proviennent des populations nomades est sont donc plus adaptés à une alimentation variée. Les personnes du groupe AB peuvent aussi avoir une alimentation variée. Pour simplifier son régime, D’Adamo classifie les aliments en trois catégories : bénéfiques, neutres et à éviter.

L’argument scientifique de ce régime est cependant plutôt flou. Selon D’Adamo, chaque individu possède des anticorps dans son sang. Certains aliments ont des antigènes qui peuvent réagir avec ces anticorps, produisant un effet néfaste sur l’organisme. Il faut donc manger les aliments qui sont appropriés pour son groupe sanguin. Cette théorie n’a pas été vérifiée indépendamment car les recherches de D’Adamo n’ont pas été publiées. Mieux vaut donc prendre ce régime avec des pincettes…






Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *